Découvrez quel est l’aliment que les français se sentent le plus coupables de manger

Pourquoi avons-nous honte de manger de la pâte à tartiner ?

Les français font de plus en plus attention à ce qu’ils mangent, c’est un fait ! Nous connaissons désormais l’impact que peuvent avoir certains aliments sur notre santé, ou sur notre poids. Et nous sommes donc de plus en plus nombreux à scanner leur composition afin de déterminer s’ils sont bénéfiques sur le plan nutritionnel.

Il n’en reste pas moins que nous gardons nos petits faiblesses. Et que la malbouffe reste l’un des bastions du plaisir gustatif. Entre une cure de pomme et un bol de quinoa, nous nous laissons donc régulièrement tenté par un burger bien gras ou une pizza recouverte de fromage.

Dans une étude récente, on a cependant découvert que les français se sentaient de plus en plus coupables après ces craquages. Découvrez aujourd’hui quel est l’aliment pour lequel nous éprouvons le plus de honte.

38 % des français ont honte de manger cet aliment …

Les chercheurs qui ont mené cette étude sur plus de 1 000 français âgés de plus de 18 ans ont ainsi découvert que c’était lorsque nous mangions de la pâte à tartiner que nous nous sentions le plus coupable. En effet, nous sommes près de 38 % a éprouver de la honte lorsque nous tartinons ce concentré d’huile de palme sur une tranche de pain.

Quel est l'aliment que les français ont honte de manger?

Mais ce n’est pas le seul plaisir coupable que les français avouent avoir. On retrouve ainsi dans ce classement les grands classiques de la junk foot et de la nourriture industrielle. A commencer par les chips et les sucreries (pour 37 % des français), puis le burger, le kebab, la pizza, le chocolat ou encore la crème glacée.

D’ailleurs, nous serions près de 22 % à en cacher les emballages ou les restes pour ne pas que nos proches sachent que l’on a succombé.

Sommes nous tous coupables de la même manière ?

Une autre révélation intéressante de cette étude est que nous ne ressentons pas tous la culpabilité de la même manière. Les femmes y sont en effet plus sensibles que les hommes, car plus touché par le diktat de la minceur et du manger sain. Ainsi, si 42 % ont honte de consommer du nutella, seulement 32 % des hommes partagent ce sentiment.
Notre classe sociale influence également notre culpabilité. 66 % des cadres supérieures ont ainsi des remords à croquer dans un hamburger, contre 49 % des ouvrières.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*